Ça va pulser entre les meilleures C1 !

26 octobre 2022 à 15h44

Elles seront une soixantaine sur la grille de départ des 24H2CV/C1, et il est d’ores et déjà acquis que leur course se jouera… au sprint ! En quelques années à peine, la C1 Racing Cup a su s’imposer comme le parfait complément de la 2CV/Dyane lors du traditionnel double tour d’horloge automnal. Et lors de cette édition 2022, plus que jamais sans doute, la qualité des équipages est telle que la lutte promet d’être gigantesque ! 

Souvenez-vous, il y a douze mois… Alors que la #228 Gaban Motorsport semblait se diriger vers la victoire, la course rebondissait dans les derniers instants pour consacrer la #232 Néo-Speed by Kimy Racing ! Ecart entre les deux meilleures C1 au passage du drapeau à damier : 7 secondes ! Et déjà la promesse d’une éclatante revanche… 

Cette nouvelle course à la victoire lors des 24H2CV/C1, elle débutera samedi sur le coup de 17h30. Et comme de bien entendu, les héros de 2021, heureux et malheureux, seront de nouveau de la partie. Avec une #228 Gaban Motorsport d’Andy Gaban, Lancelot et Maxime Alsteens plus que jamais décidée à gravir une marche supplémentaire dimanche en début de soirée. Et une #232 Néo-Speed by Kimy Racing de Laurent Do, Massimo Petralia, Christophe Devis et Thierry Le Leu qui se verrait bien doubler la mise… 

Oui mais voilà ! La liste des engagés C1 est juste exceptionnelle, et de nombreux artistes du volant, que ce soit sur la scène belge ou internationale, ont de bonnes raisons de bousculer les valeurs établies. A commencer par Citropol, déjà sur le podium final l’an dernier, et dont les jeunes mécanos formant le ‘Citropol Youngers Team’, seront aux petits oignons pour la #240 de François Jeukenne, Philippe et Julien Lorquet, mais aussi la #260 que se partageront Pascal Gaban, ex-vainqueur de la Coupe du Monde des Rallyes en Groupe N, Fred ‘Krugger’, de renommée mondiale dans l’univers du design moto, et Smaël Haddouche. 

Des équipages de feu, on en retrouvera aussi dans d’autres garages, avec la #219 KMD 219 de Thomas Vanloocke, Chloé Van Hove, José Close et Eric Van Bael, la #223 Kimy Racing de Régis et Arnaud Matot associés à Michel Delvaux, la #230 Revteam by Kimy Racing de Gaël Frère, Julien Lefevre-Bauthière, Hughes Thomas et Olivier Grevesse, la #245 GSL Racing de Stéphane Lémeret, Kevin Caprasse, Nicolas Bever et Arnaud Tsedri, la #248 KG Racing by Beaufort de Philippe Soussan, Julien Collette, Lorenzo Donniacuo et Kevin Balthazar, la #257 Mecaperformance de Christophe Cagnina, Jérémy Mathys, Jonathan Dufrasne, Romain Demeyer et Olivier Fontana, la #258 Canal Performance de Manu Canal-Robles, Steve Gathy, Goran Selak et Maverick Dessy, la #266 BRV-Racing de Bruno Vermeeren, Frédéric George, Sam Marcoen et Kenny Herremans, la #276 Oeste Kart Verde de Tristan Földesi, Calvin De Groot, Fabrice Cornelis et Mathias Ronzani… sans oublier bien sûr la #261 PCH Automotive, avec Pierre-Cédric Henry et Mika Lottefier qui seront accompagnés de Grégoire Munster et de… Stéphane Lefebvre, ex-pilote officiel Citroën en WRC, récent vainqueur du WRC2 au Ypres Rally, et futur champion de Belgique des rallyes 2022 ! Vous avez dit explosif ? 

La lutte implacable qui s’engagera entre ces équipages de pointe pourrait néanmoins permettre à des outsiders, qui sont autant de spécialistes de la C1 Racing Cup, de progressivement remonter dans le classement. On pense ici à des équipages comme Munsters-Munsters (#204 BJ Racing by Kimy Racing), De Wit-Van Hercke-Agenais-Seeuws (#206 FSA), Mourialme-Biar-Rassel (#213 KMD 2013), Priarolo-Olivier Renaud-Rigo-Busin-De Maeyer (#214 High Tech Racing), Belens-Kistemann-Gerome-Gerome-Bacquelaine (#271 Raidillon Racing Team), Pirlet-Lallemand-Flohimont-Pirlet-Lays (#221 FloRacing), Laloux-Cheriet-Chambon-Laloux-Mathon (#223 Ca Roule Racing), Vaeremans-Lammens-Thaens-Houben (#231 Skylimit Racing Team by Gaban Motorsport), Asnong-Lauer-Putz (#233 KMD 233), Kousen-Meauxsoone-Muraille-Beaupain (#237 AG Racing Box 237), Vandermeulen-Vandermeulen-Durand-Donnay-Gustin (#239 Ecurie Francorchamps), De Mol-Thunissen-Van Leer (#249 Molsen Racing), Boveroux-Lietart-Boveroux-Goffinet (#250 Crash Test by Kimy Racing), Lemmens-Beaufort-Lefin-Lavigne (#251 Beaufort Racing), Sordini-Palmiotta-Ragonesi-Mondini (#255 FF Motorsport), Dries-Hilgers-Lenges (#262 HD Racing), Draps-Beeckman-Tangeten (#270 CGS-SpliCar), Baert-Bijnens-Mertens-De Vlaeminck (#271 Oeste Kart Laranja), Henrioulle-Croes-Debras-Lefebvre (#274 Berode 1), Wouters-Van de Plas-Lagrange-Biscop-Wijers (#278 Lagrange 1), etc. Liste assurément non-exhaustive… 

A noter la présence de Kevin et Jonathan Borlée, stars de l’athlétisme, aux côtés de Michel et Sébastien Leempoel sur la #279 Classic and Tastefull Racing by Kimy Racing), en plus d’un fort contingent féminin, avec les Chloé Van Hove, Evelyne François, Margaux Liagre, Audrey Van Ham, Kissy Van den Plas, Romy Biscop, Sonia Gysembergh, Victoire Lémeret, etc. Preuve que la C1 Racing Cup est de nature à séduire bien des pilotes à l’approche très différente… 

Vous l’avez compris, bien malin qui pourrait nous sortir le tiercé dans l’ordre en ces ultimes journées de calme avant une tempête qui aura pour particularité de sévir par des conditions météorologiques plus qu’agréables. Chaud devant… 

Photos libres de droits : Letihon.be

Voir aussi