Hugo Arellano et Olivier Beck au départ du South Belgian Rally en Peugeot 208 Rally4 FS-Sport

25 juin 2021 à 05h48

Hugo Arellano et Olivier Beck au départ du South Belgian Rally en Peugeot 208 Rally4 FS-Sport.

S’il est surtout actif en rallye-raid et lors des spectaculaires Bajas ces derniers temps, le Luxembourgeois Hugo Arellano n’en délaisse pas pour autant le rallye traditionnel. La preuve : ce prochain samedi 26 juin, il sera au départ du 1er South Belgian Rally, dans la région de Vresse-sur-Semois, afin de tenter de briller lors du coup d’envoi de la Stellantis Rally Cup Belux 2021 !

 

A 33 ans, Hugo Arellano se complait dans la poussière des épreuves tout-terrain au volant d’un impressionnant bolide, le proto T1 Isuzu D-Max ex-Rui Sousa. En cette fin juin, il va pourtant changer de monture et prendre part à la première manche du Belgian Rally Championship 2021, le South Belgian Rally, organisé dans la région de Vresse-sur-Semois. Pour l’occasion, le natif de Luxembourg prendra les commandes d’une toute nouvelle Peugeot 208 Rally4 issue des ateliers de FS-Sport, la structure de Steve Fernandes.

 

« La création de la Stellantis Rally Cup Belux et l’apparition sur le marché de la Peugeot 208 Rally4, que j’ai eu l’occasion de tester, tout cela a attisé ma curiosité, explique Hugo Arellano. En discutant avec Olivier Beck, l’habituel copilote de Steve Fernandes, l’envie d’essayer cette lionne de la dernière génération m’a titillé. J’ai disputé pas mal de rallyes traditionnels par le passé en Ford Fiesta R2, avec plusieurs succès à la clef, ayant même été à deux reprises finaliste du fameux Shoot-Out de M-Sport, et pouvoir emmener cette 208 Rally4 sur des spéciales qu’on annonce très belles m’a plu. Nous voilà donc, avec Olivier, au départ de ce South Belgian Rally… Et franchement, on se réjouit ! »

 

Appréciant sortir de sa zone de confort, Hugo va donc se frotter à certains jeunes loups aux dents très longues, mais aussi à des pilotes disputant régulièrement ce type d’épreuve, quand bien même celle-ci sera nouvelle pour tout le monde. « Il y a une dizaine d’années, j’ai participé à la course de côte d’Alle-sur-Semois, dans la région, se rappelle Arellano. Mais mon expérience s’arrête là. Avec deux passages en reconnaissances, ça sera naturellement assez chaud, mais les vidéos des spéciales nous aident bien. La séance de tests menées avec FS-Sport s’est très bien déroulée, et je tiens d’ailleurs à remercier Steve et toute son équipe, qui ont abattu du bon boulot en un temps record. J’ai hâte de voir où je me situe face à ceux qui sont cités comme favoris de la Stellantis Rally Cup Belux, mais je ne pense pas avoir perdu la main, et les dernières saisons en rallye-raid m’ont plutôt permis d’accumuler les kilomètres. Quand je prends le départ d’une épreuve, c’est avec l’espoir de pouvoir la gagner. Ici, les inconnues sont nombreuses, mais l’envie de bien faire est énorme. »

 

La suite du programme d’Hugo Arellano dépendra des sensations éprouvées lors de ce South Belgian Rally, et de l’évolution d’un nouveau projet sur le front des rallyes-raids, discipline qui sera coiffée d’un championnat