Gino Bux relève le défi de l’Alpine A110 Rally R-GT au Ypres Rally Belgium WRC !

11 août 2021 à 06h22

Gino Bux relève le défi de l’Alpine A110 Rally R-GT au Ypres Rally Belgium WRC !

Si Gino Bux a parfois joué de malchance dans un passé récent, rien n’entame son enthousiasme ! Après la désillusion de South Belgian Rally, le pilote a analysé les possibilités de concrétiser un rêve : prendre le départ d’une manche du FIA World Rally Championship ! C’est sur le tard qu’il a été en mesure d’officialiser sa présence au départ du Ypres Rally Belgium au volant d’une… Alpine A110 Rally R-GT !

« En fait, je lorgnais depuis un certain temps sur cette Alpine, qui représente tout ce que je j’apprécie en rallye, explique Gino. Il s’agit d’une propulsion qui affiche un look sexy et qui s’impose comme un bolide de la dernière génération. Lorsque le Ypres Rally Belgium a été confirmé au calendrier du WRC, et que la troisième étape dans la région de Spa a été annoncée, je me suis dit que c’était le moment où jamais ! Savoir qu’une épreuve du Championnat du Monde passe si près de la maison, c’est un privilège, et ça m’a boosté au moment de mettre tous les éléments en place pour être au départ. Mon habituel copilote Steven Spittaels ayant décidé de rouler lui-même à Ypres, j’ai cherché un autre candidat au baquet de droite… et André Leyh a été tellement séduit par le projet qu’il a décidé d’annuler des vacances entre amis pour m’accompagner dans cette aventure ! »

Une aventure qui permettra à Gino Bux de tirer la quintessence d’une Alpine A110 Rally R-GT déjà bien présente dans la Coupe du Monde des Rallyes R-GT. « Même si le Team Joffroy, basé dans le sud de la France, ne fait habituellement pas de location, je suis parvenu à les convaincre de mettre à ma disposition une Alpine, reprend Bux. Il ne s’agit pas de n’importe quelle équipe, puisque c’est la structure qui aligne habituellement Manu Guigou sur une monture similaire en WRC ! Me retrouver sous le même auvent que le Français va me permettre d’accélérer le processus de découverte de cette A110 Rally R-GT. Dès les tests officiels de ce lundi, j’ai pu remarquer combien cette petite structure est professionnelle, mais aussi très sympathique ! De bon augure, d’autant que la voiture met rapidement en confiance. On trouve ses marques après une dizaine de kilomètres, et je peux dire que c’est réellement un super produit ! En fait, avec l’Alpine, le Team Joffroy et André Leyh, le package est idéal ! »

Parmi les objectifs que s’est fixé Gino pour Ypres, il y a l’absolue volonté de disputer les spéciales spadoises le dimanche… « En fait, j’espère déjà passer le cap du kilomètre… 3 !, sourit le pilote, en faisant preuve d’une autodérision de bon aloi après Vresse-sur-Semois. Plus sérieusement, j’ai participé deux fois au Ypres Rally à l’époque du RNT, au volant d’une R2, et je ne suis pas familier avec les parcours de Flandre. Il va donc falloir se remettre dans le bain, mais je suis motivé au maximum ! Je n’ai pas la prétention de faire jeu égal avec Manu Guigou, mais si je peux hausser le rythme pour me rapprocher du sien, je serai satisfait ! Ce n’est pas tous les jours qu’on a la possibilité de côtoyer une telle référence… Ce qui est sûr, c’est que je vais profiter de chaque minute au cours de cette semaine tellement particulière ! »

C’est à 13h26 ce vendredi 13 août que la première spéciale du Ypres Rally Belgium prendra son envol. Deux fois quatre tronçons dans le Westhoek figurent au programme de la première, mais aussi de la deuxième étape. L’ultime journée, dont le quartier général sera le Circuit de Spa-Francorchamps, sera riche de deux fois deux spéciales. Action !